Once upon a time… Les Rebelles.

14883544_712374378926713_8177813346525429603_o

Il y a un an et demi, je devenais une Rebelle, du nom de PrinCec Vodka-Fraise. Les Rebelles, c’est mon girl gang, un concept très courant ici à la Nouvelle-Orléans, mais dont on n’a pas vraiment d’équivalent en France. Un groupe de filles qui se retrouve chaque semaine pour danser, mais pas que. Parce que y aussi toute une philosophie qui va avec ces filles, des chouettes valeurs féministes, mais pas sexistes, de confiance, d’acceptation de soi, de tolérance, d’entraide… Si y en a qui perdent leur maison dans les inondations à Baton Rouge, ou d’autres qui doivent aider leur famille en Haïti, on est là, les Rebelles sont là. Mais elles sont là aussi, pour célébrer les anniversaires, les mariages, les bébés… la vie, quoi.

13909424_663062957191189_4223901012689051938_o

Moi, je suis donc PrinCec Vodka-Fraise, un personnage tout en contraste, une double personnalité dans la double personnalité. Je suis tombée de mon astéroïde perdu dans l’espace, petite princesse, pour partager mon breuvage rose-bonbon avec ceux que je croise sur les routes moites de la Louisiane. Un breuvage aux apparences sucrées, mais finalement corsé, et complètement subversif, qui met des paillettes dans les yeux, mais aussi du feu dans les veines et surtout, qui fait danser sans fin jusqu’au bout de la nuit. On est là, les Rebelles sont là…

img_5031

Alors tous ces personnages haut en couleurs, se retrouvent une fois par semaine pour partager de la bonne humeur sur des musiques de toutes sortes. Charleston, Gogo, French Cancan… L’objectif est de danser et de s’amuser. Puis de temps en temps, on donne un spectacle, pour un gala, un festival ou une fête… Et alors là, on passe aux costumes, non des moindres. Jolies robes que l’on personnalise, perruques, maquillages… On est artiste ou on ne l’est pas. Et moi, même si je ne suis pas très douée avec une aiguille dans les mains, j’adore mes belles robes à sequins et froufrous. On est là, les Rebelles sont là…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Alors, être une Rebelle, c’est aimer la vie et la danse, aimer la France et les Etats-Unis, aimer le présent et les années 20, 40 ou 60. C’est être fière d’être une fille. Et si aujourd’hui mes projets de voyage me font quitter le groupe, je sais que je ferai au fond toujours partie de la famille.

13710443_659831817514303_7237612466086878877_o

Faites scintiller votre plume...